Les produits sont vendus uniquement par le chercheur  
 

COLLABORATION

COLLABORATION ENTRE MEDECINE MODERNE ET MEDECINE TRADITIONNELLE A LA  CLINIQUE HWLÈNGANTON ET AU CI.RA.PE.ME.TRA.DE

Notre principale motivation

L’offre de soins de santé dans les pays à faibles revenus comme le Bénin passe nécessairement par la possibilité à la médecine africaine, maladroitement appelée médecine traditionnelle de mener, en synergie avec la médecine occidentale dite moderne, des activités de soins de qualité et de  recherche sur les remèdes traditionnels.

Dr Omer P. Dossou-Yovo, MD, MSc, PhD. Médecin Biologiste moléculaire; dans le laboratoire de recherche.

Le conteste

L’ampleur des problèmes socio sanitaires auxquels sont confrontées les différentes couches de notre population constitue une préoccupation majeure dans notre pays. Dans les pays africains où les ressources financières sont limitées, les principes de soins de santé primaires signifient que toutes les ressources disponibles, accessibles, acceptables et financièrement abordables soient consacrées à la santé de la population. Cela nécessite et justifie une mise à contribution de la médecine moderne et de la médecine traditionnelle ou ancestrale.

Le rôle de la médecine africaine basée sur l’utilisation judicieuse de la vertu des plantes médicinales dans le traitement des maladies au Bénin comme dans de nombreux pays africains est très important. L’OMS estime que jusqu’à 80% de la population en Afrique au Sud du Sahara utilise la médecine africaine pour répondre à ses besoins primaires en matière de soins de santé. La médecine africaine reste ainsi dans de nombreux cas, le premier accès aux soins pour de nombreux africains que ce soit en zone rurale ou en zone urbaine.

Cours pratique dans le jardin botanique à Takon

Au vue de l’importance et du rôle que cette  médecine joue aux côtés de la médecine occidentale dans notre pays, la nécessité d’une complémentarité d’action s’impose entre les deux ordres de médecine. Cette complémentarité est fortement souhaitée par l’OMS et très encouragée par les pouvoirs publiques.

Des programmes de recherche sur les remèdes traditionnels doivent être encouragés et soutenus pour contribuer à une offre de soins de santé universelle.

La pharmacopée africaine, doit au même titre que la médecine moderne s’approprier les progrès de la science qui est universelle pour étudier, évaluer et valider les remèdes traditionnels basés sur la vertu des plantes médicinales.

Collaboration entre médecine moderne et médecine traditionnelle en marche

Les gouvernements africains ont toujours émis le souhait de voir une médecine africaine forte qui passe par la recherche sur les plantes médicinales. L’initiative pourrait venir des médecins et chercheurs en santé pour mettre en place dans les formations sanitaires une collaboration entre les deux ordres de médecine.

Cette collaboration doit afficher une orientation claire, celle d’offrir un cadre idéal pour une complémentarité et une collaboration apaisées, franches, objectives et efficaces entre la médecine occidentale et la médecine africaine particulièrement béninoise.

C’est dans ce conteste que M. Philibert Cossi DOSSOU-YOVO, en partenariat avec ses enfants médecins, le Dr Omer Placide DOSSOU-YOVO, MD, Msc, PhD, Médecin, Biologiste Moléculaire, Docteur en Médecine, Docteur ès sciences en Physiologie du Développement, Diplômé en Protection Sociale (voir son CV) et le Dr Hébert Nougnonbi DOSSOU-YOVO, MD médecin interniste (voir son CV), ont inauguré le 04 septembre 2008 à Porto-Novo la « CLINIQUE HWLÈNGANTON » (CH) autrement dit « clinique sauveur ».

Description de la Clinique Hwlènganton

Dr Hébert Dossou-Yovo, MD; Médecin Interniste en salle de consultation

La Clinique Hwlènganton est une infrastructure moderne autorisée par le Ministère de la Santé par arrêté ministériel N° 2070/MS/DC/SGM/DNPS/SRS.

La Clinique Hwlènganton est composée de deux bâtiments érigés sur une superficie de 1500 m2 avec une capacité actuelle de 12 lits. Elle comprend un hall d’accueil, une salle d’urgence et de soins, une salle de consultation, une salle imagerie médicale, des salles d’hospitalisation et un laboratoire mixte de diagnostic et de recherche très performant

Objectif de la Clinique Hwlènganton

Notre Objectif en tant que structure intégrée est de mettre au service de la médecine traditionnelle les progrès techniques de la science pour mieux évaluer et valider les effets des remèdes traditionnels en vue de sauver des vies et d’offrir un mieux-être à nos populations.

En claire, il s’agit pour les médecins et scientifiques de la Clinique Hwlènganton, d’exploiter de façon judicieuse et rationnelle les progrès de la science associés à l’expérience de la médecine africaine détenue par nos guérisseurs traditionnels pour améliorer la couverture sanitaire dans notre pays.

Les activités de la Clinique Hwlènganton

La Clinique Hwlènganton donne des prestations médicales et initie des activités de recherche en collaboration avec M. Philibert Cossi DOSSOU-YOVO et d’autres tradithérapeutes.

Les prestations médicales

Soins, Urgences et Hospitalisations

Sous la responsabilité du Dr Hébert Nougnonbi DOSSOU-YOVO, médecin interniste, avec l’expertise du Dr Omer Placide DOSSOU-YOVO, et avec un personnel soignant qualifié, compétent motivé et disponible pour servir les patients, la Clinique Hwlènganton :

- offre des prestations de soins médicaux de qualité en externe et en hospitalisation.

- offre un suivi régulier clinique et biologique aux patients qui prennent un traitement traditionnel auprès des guérisseurs traditionnels. Le but de ce suivi est d’évaluer les remèdes de la pharmacopée béninoise, d’étudier leur impact sur le fonctionnement rénal et hépatique des patients dans le but final de décrire le mode d’action et d’élimination des médicaments traditionnels utilisés.

Le service des urgences est ouvert 24h/24 du lundi au dimanche pour accueillir les urgences médicales et donner les premiers soins d’urgence qui sauvent.

Les consultations externes en Médecine Interne, Médecine générale, Drépanocytose et Pédiatrie se font tous les jours.

L’expérience du Dr Omer Placide DOSSOU-YOVO, spécialiste en drépanocytose :

1-    thèse de science sur la drépanocytose en 2007 à Paris ;

2-     plusieurs articles scientifiques publiés sur la drépanocytose ;

3-     auteur du livre « Gènes modificateurs de l’expression phénotypique de la Drépanocytose » aux Editions Universitaires Européennes, octobre 2010)

Ces expériences nous permettent d’assurer la prise en charge efficace des malades atteints de drépanocytose en externe, en hospitalisation et en situation d’urgence.

Les consultations de spécialité : Gynécologie, Consultations prénatales (CPN), Cardiologie etc… se font sur rendez-vous (appeler le 229 20 22 04 57).

Les examens d’échographie (abdominale, pelvienne, cardiaque) et électrocardiogramme (ECG) se font tous les jours pour nous permettre d’asseoir un diagnostic précis.

Grâce à notre collaboration étroite et objective avec M. Philibert Cossi DOSSOU-YOVO et d’autres tradithérapeutes, particulièrement ceux intervenant à la « Maison de la Feuille », de grosses situations pathologiques incomprises par la médecine moderne et difficiles pour la médecine traditionnelle trouvent souvent leurs solutions à la Clinique Hwlènganton ; c’est ce qui fait la réputation de la Clinique Hwlènganton.

Analyses biomédicales

Sous la responsabilité du Dr Omer Placide DOSSOU-YOVO, Médecin biologiste moléculaire, le laboratoire mixte de diagnostic et de recherche s’investi pour :

1- Effectuer des analyses biomédicales de qualité en Hématologie-drépanocytose, Biochimie, Sérologie, Immunologie, Bactériologie etc… (Voire la fiche des examens de biologie).

2- Faire le diagnostic précis et le suivi biologique régulier de certaines pathologies traitées par nos plantes médicinales à savoir : la Drépanocytose, le Diabète, l’Hypertension artérielle, le Paludisme, les Tumeurs, les Stérilités, les infections non transmissibles, les infections sexuellement transmises et le VIH/SIDA etc…

La Recherche

Les activités de recherche à la Clinique Hwlènganton se font sous la direction du Dr Omer Placide DOSSOU-YOVO, MD, Msc, PhD, directeur de recherche (voir son CV).

Des protocoles de recherche sont initiés pour évaluer, valider et faire la promotion des remèdes traditionnels ancestraux détenus par nos guérisseurs traditionnels.

La Clinique Hwlènganton se distingue ainsi des autres formations sanitaires par son mode de fonctionnement très particulier et unique. En effet, elle travaille en synergie avec les guérisseurs traditionnels détenteurs des savoirs ancestraux en vue de :

1- Instaurer conjointement un suivi clinique, biologique et thérapeutique des malades mis sous un remède traditionnel ou moderne.

2- Se référer réciproquement les patients dont l’état de santé nécessite l’apport  et le concours de la médecine moderne ou de la médecine traditionnelle pour l’établissement d’un diagnostic précis ou pour un traitement particulier.

3- Initier et conduire en commun des activités et projets de recherches cliniques et fondamentales visant à améliorer les effets des remèdes traditionnels sur les pathologies courantes même réputées difficiles et à contribuer au progrès de la médecine au Bénin, en Afrique et dans le monde.

Les travaux de recherche initiés à la Clinique Hwlènganton

Les médicaments traditionnels impliqués dans ces études subissent préalablement avec succès des tests de toxicité au niveau du laboratoire national de Pharmacognosie du CBRST (Centre Béninois de la Recherche Scientifique et Technique).

Plusieurs études sont initiées avec M. Philibert Cossi DOSSOU-YOVO :

1- Analyse de l’effet de « LINKPEYO », produit à base de plantes médicinales, sur les manifestations cliniques, immunologiques et virologiques de l’infection à VIH/SIDA au Bénin : Une approche novatrice de collaboration entre médecine moderne et médecine naturelle traditionnelle.

2- Projet d’évaluation de la prise en charge thérapeutique de la Drépanocytose par la médecine traditionnelle utilisant les plantes médicinales : Une approche novatrice de collaboration étroite entre médecine moderne et médecine traditionnelle.

3- Impact de la prise orale des médicaments traditionnels à base de plantes médicinales sur le bon fonctionnement des organes nobles comme  les reins et le foie.

Les partenaires intervenant dans la collaboration entre médecines moderne et médecine traditionnelle à la Clinique Hwlènganton

Dans cette initiative unique au Bénin, la Clinique Hwlènganton travaille en symbiose avec les structures suivantes :

1-    Le CI.RA.PE.ME.TRA.DE (Centre International de Recherche, d’Apprentissage et de Perfectionnement de la Médecine Traditionnelle Démythifiée) dirigé par M. Philibert Cossi DOSSOU-YOVO.

C’est le centre où sont préparés les médicaments traditionnels

2-    La Maison de la Feuille, centre laïc de traitement des maladies par la méthode ancestrale.

Il s’agit d’un hôpital purement traditionnel où les guérisseurs traditionnels reçoivent en consultation les patients, posent  le diagnostic et les mettent sous un traitement traditionnel. Lorsqu’ils éprouvent des difficultés pour cerner le mal, ils adressent ces patients à la CH pour une précision du diagnostic, orientation thérapeutique et/ou suivi du traitement.

3- L’IRPMA (Institut de Recherche en Pharmacopée et Médecine Ancestrale).

Dans cet institut, sont dispensés des cours théoriques et pratiques de formation des guérisseurs traditionnels.

4-    Le Musée de la Feuille (inscrit dans le patrimoine de la ville de Porto-Novo)

Dans ce Musée conçu et créé par M. Philibert Cossi DOSSOU-YOVO, sont exposés au public les ingrédients entrant dans la fabrication des médicaments traditionnels ainsi que les plantes rares ou en voie de disparition.

5-    Le jardin de plantes médicinales de plus de 15 hectares

Un Jardin botanique où sont plantées et entretenues toutes sortes de plantes médicinales.

6-    L’UOSMET (Union des ONG en Santé pour la Médecine Traditionnelle)

Une organisation bien structurée regroupant plus d’une centaine de guérisseurs traditionnels et présidée par M. Augustin KOUGLO, tradithérapeute.

Cette synergie d’action qui met à contribution la médecine occidentale et la médecine africaine dans une collaboration apaisée, objective et efficace  a gagné la confiance et l’adhésion des tradithérapeutes de l’Ouémé et Plateau et principalement ceux réunis dans l’UOSMET.

La Clinique Hwlènganton qui est une structure intégrée devient un cadre idéal où des tradithérapeutes autrefois réservés, adressent facilement leurs patients pour un diagnostic ou un suivi clinique et biologique.

Le Parcourt à mi-chemin

Depuis septembre 2008, année de sa création, la Clinique Hwlènganton a fait du chemin dans cette collaboration.

En effet, ces 12 derniers mois, 58,8% des patients que la clinique a reçu pour une consultation ou  pour une précision de diagnostic ou pour un suivi thérapeutique sont directement adressés par M. Philibert Cossi DOSSOU-YOVO, les guérisseurs traditionnels exerçant à la Maison de la Feuille et dans les départements de l’Ouémé et Plateau.

Cette mise à contribution judicieuse des tradithérapeutes pour leurs expériences et leurs connaissances de la vertu des plantes médicinales nous a permis de sauver des vies et de redonner ainsi le sourire à beaucoup de familles déjà désespérées.

Dr Omer Placide DOSSOU-YOVO

Maladies traitées


Up | Down | Top | Bottom

Message 16-20 sur 71.
27-11-2014 03:08
Dossa ( Cotonou , Bénin ) dossanimal <at> aol <dot> com
Bonjour Dr,
Aviez vous un médicament comment teratospermie?
Je vous remercie,
Alexis
18-10-2014 17:31
GBENANDE Koffi ( Calavi , Bénin ) gbsarts <at> yahoo <dot> fr
Bonjour PAPA,
Je souffre du lymphome (un type de cancer) et je voudrais savoir si vous pouvez me guérir. c'est urgent pour moi
09-10-2014 18:55
aissi ( cotonou , bénin ) asthedio <at> gmail <dot> com
bjr docteur.
toute mes felicitations et que dieu vous bénisse.
j'ai une liste de plante en français que je voudrais connaître leur nom en fon.
pouvez vous m'aider?
15-09-2014 17:46
paulin hounsou ( cotonou , benin ) mazakuro8 <at> gmail <dot> com
je vous remercie pour tout ce que vous faites pour la nation beninoise en matiere de santé par les plantes. Ce qui m interesse parmi vos produits c est ASSAZOLE n°2 et n°5. N y a t il pas un endroit où nous qui ne résidons pas à porto novo, puissions nous en procurer.????
31-08-2014 16:04
nguema ( libreville , faith kelly ) carine <dot> aleas <at> gm <dot> com
Bj. C est la premiere fois k je tombe sur ce site. Ma soeur est desesperee depuis 3ans. Elle est seropositive. Que faire. Ns somme au gabon.cment faire. Merci